Une nouveauté "LE REVENU UNIVERSEL"

Publié le par André GIRAUD

Le journal "La Marseillaise" du 28 décembre 2016, informe des points de vue des syndicats, des partis, des candidats sur cette nouvelle idée de la rémunération des sans travail.

                                                LE REVENU UNIVERSEL

pour certains c'est un moyen de :

  • lutter contre la pauvreté et les inégalités
  • supprimer la pauvreté sans remettre en cause les écarts
  • c'est un dispositif social adapté à une société uberisée
  • pour les auteurs du livre qui sera en librairie le 19 janvier prochain intitulé :

                                         CONTRE L'ALLOCATION UNIVERSELLE

Les révolutions technologiques en cours et les défis écologiques  à relever, sont au contraire porteurs d'emplois qui, conjugués à une "réduction collective du temps de travail" pourraient permettre que " Tous et Toutes travaillent et travaillent mieux" .  

 Selon les syndicats :

  • La CGT refuse de se laisser abuser...
  • La CFDT n'a pas de position arrêtée...
  • La CFE-CGC dit Société à deux vitesses...
  • FO pas favorable...

Selon les partis :

  • Nathalie Koscusko-Morizet et Frédéric Poisson défendent le "revenu universel".
  • Catherine Mills du PCF deux branches existent une marxiste, une libérale...
  • Au PS on voit un outil d'émancipation individuel avec des points de vue favorables
  • pour Manuel Valls, programmé pour Benoit Hamon, et opposé pour Arnaud Montebourg.
  • La France insoumise rappelle que le plein emploi est une revendication centrale.Or, dans le discours de ceux qui défendent le revenu de base revient l'idée qu'on n'arrivera jamais à une véritable diminution du chômage et que la solution reste de verser un revenu à tout le monde.