Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

EVASION FISCALE

Publié le par André GIRAUD

Selon le journal l'Humanité du 18 janvier 2017

La COP fiscale entame son parcours législatif.

Les députés PCF proposent une résolution européenne favorable à une conférence internationale de la finance.

Cette COP fiscale est exposée dans le livre "sans domicile fisc" cette idée a été reprise par tous les opposants à l'évasion fiscale.

Il s'agit à l'image de la conférence sur le climat, d'organiser sous l'égide de l'ONU un grand cycle de négociations consacré aux dérives de la finance mondiale, la fraude, l'harmonisation et la justice fiscale.

Agir pour une gouvernance mondiale partagée, et en particulier sur la transparence fiscale des multinationales.

La résolution communiste propose que les Etats se retrouvent tous les deux ans pour faire l'analyse des progrès effectués.

"SANS DOMICILE FISC" Edition du "cherche midi" 17,50 euros 288 pages

Le financement de la Sécurité Sociale vu par Bernard Lamirant du Comité d'honneur Ambroise Croizat

Publié le par André GIRAUD

Débats & Controverses du journal l'Humanité du 17 janvier 2017

Le rédacteur rappelle le système des cotisations salariales et patronales et des prestations servies par les branches ( maladie, famille ...)

Les cotisations sociales assurent une solidarité à l'inverse des oeuvres charitables, c'est une partie du salaire socialisé provenant de la force du travail.

Le CNR, le législateur à la libération et le gouvernement provisoire ont mis en  oeuvre la Sécu avec l'aide de la CGT du PC. Ambroise Croizat était ministre du travail et Pierre Laroque directeur de la Sécurité Sociale.

Il y avait des opposants, Croizat et Laroque refusèrent de mettre en place un système financé par l'impôt comme en Grande Bretagne Le patronat l'a toujours estimé dans ces comptes    comme une charge et un coût, le débat n'est pas nouveau c'est le jugement du profiteur. Au contraire il permet le développement social et économique.

C'est ce prix de la force de travail qui vient déjouer les calculs patronaux, diminuer les charges, augmenter les profits, distribuer toujours plus de dividendes aux actionnaires.

Alors,oui, il y a un leurre l'intégration des cotisations des salariés dans le salaire brut est une manipulation patronale. Ils ont trouvé quelques arnaqueurs qui en parlent en ce moment dans les présidentielles, pour augmenter les salaires nets. C'est une arnaque, qui paiera les prestations pour la santé, les retraites....

Plusieurs cas de figure :

TVA sociale payée par tous les consommateurs donc baisse du pouvoir d'achat.

Report sur l'impôt sur le revenu de toutes les dépenses de Sécu

Maintien minimum de cotisations pour les gros risques de maladie et confier les autres aux assurances et mutuelles, et réduire la retraite par répartition à un minimum  et la compléter pour ceux qui le pourront par la capitalisation.

Les exonérations dont bénéficient depuis des années devaient selon M Gattaz permettre de créer un million d'emploi, au cours du quinquennat il y a eu 500000 chômeurs de plus!

Toutes ces propositions sont des leurres, Le financement de la Sécurité Sociale par l'impôt, par les contrats d'assurances entrainerait de grandes inégalités entre ceux qui pourraient se payer des contrats complémentaires, et les autres réduits à une médecine de pauvre et à des retraites minables.

En fait, en radiant la cotisation sociale, c'est la remise en cause de la plus belle conquête de la Libération, celle à laquelle les Français tiennent le plus la Sécurité Sociale. 

Poursuivez le débat sur l'HUMANITE.FR 

Colloque au Conseil Économique Social et Environnemental

Publié le par André GIRAUD

Une délégation d'Ensemble et SolidaireS UNRPA a participé le 13 janvier à ce colloque qui réunissait neuf organisations la CGT, FO, CFTC, CFE/CGC, FSU, Solidaires, les retraités de la fonction Publique, LSR, E&S UNRPA;

L'amphithéâtre a accueilli 150 personnes environ auxquelles de nombreuses informations ont été transmises sur la retraite et sur la santé, en voici quelques unes :

La reconnaissance des 16 millions de retraités.

Les constats : La baisse significative du taux de remplacement

                       Les entreprises ont des difficultés pour augmenter les salaires.

                       Les femmes ont des pensions inférieures de 26% à celles des hommes.

                       L' indexation sur les prix a fait perdre 7 points entre 2003 et 2014;

                        

Les propositions : Les salariés devraient davantage participer aux problèmes retraites

                             Revenir à l'indexation sur les salaires.

                             Reprendre le sujet de l'autonomie .

                             Combattre la répartition des richesses.

                             Mobiliser davantage les retraités (exemple: participation faible pour les       

                             les retraites complémentaires du privé).

                             S'opposer à la fusion des régimes ARRCO et AGIRC.

.                            Confirmer que les retraites sont des salaires différés.

Conclusion :         Le système de retraite par répartition est le seul équitable grâce

                             à l'instauration de la Sécurité Sociale.. 

                             Aucune pension ne devrait être inférieure au SMIC.

        Les services publics devraient être maintenus sur tout le territoire.

 

                           Retenez la date du 30 mars 2017 pour participer à une grande                               manifestation    

DELINQUANCE FISCALE

Publié le par André GIRAUD

Connaissez-vous le livre des frères Bocquet Alain et Eric "SANS DOMICILE FISC" préface de Jean Ziegler "L'ordre cannibale du monde".

Alain et Eric Bocquet ont écrit cet ouvrage avec la collaboration de Pierre Gaumeton, il  constitue une arme formidable dans la phase paroxystique de la lutte des classes que les oligarchies du capital financier globalisé livrent aujourd'hui aux peuples du monde.

Ce sont les premières lignes de la préface de Jean Ziegler.  " A nos petits enfants, Mathilde, An, Mai Ly, Antoine, et tous les petits enfants du monde".

Voici ci-dessous le calendrier et le lieu des conférences des frères Bocquet :

Le 25 Janvier à Bourges, le 28 à Auch et Montauban

Le 2 février à Antibes, le 3 à Monaco, le 16 en Lorraine,le 27 à Carvin dans le Pas de Calais

Le 9 mars en Isère, le 15 à Saint Pierre des Corps ......

Ce jour, 9 janvier 2017 c'est également le procès des faucheurs de chaises dans les locaux de la BNP PARIBAS concernant le même sujet.

Une nouveauté "LE REVENU UNIVERSEL"

Publié le par André GIRAUD

Le journal "La Marseillaise" du 28 décembre 2016, informe des points de vue des syndicats, des partis, des candidats sur cette nouvelle idée de la rémunération des sans travail.

                                                LE REVENU UNIVERSEL

pour certains c'est un moyen de :

  • lutter contre la pauvreté et les inégalités
  • supprimer la pauvreté sans remettre en cause les écarts
  • c'est un dispositif social adapté à une société uberisée
  • pour les auteurs du livre qui sera en librairie le 19 janvier prochain intitulé :

                                         CONTRE L'ALLOCATION UNIVERSELLE

Les révolutions technologiques en cours et les défis écologiques  à relever, sont au contraire porteurs d'emplois qui, conjugués à une "réduction collective du temps de travail" pourraient permettre que " Tous et Toutes travaillent et travaillent mieux" .  

 Selon les syndicats :

  • La CGT refuse de se laisser abuser...
  • La CFDT n'a pas de position arrêtée...
  • La CFE-CGC dit Société à deux vitesses...
  • FO pas favorable...

Selon les partis :

  • Nathalie Koscusko-Morizet et Frédéric Poisson défendent le "revenu universel".
  • Catherine Mills du PCF deux branches existent une marxiste, une libérale...
  • Au PS on voit un outil d'émancipation individuel avec des points de vue favorables
  • pour Manuel Valls, programmé pour Benoit Hamon, et opposé pour Arnaud Montebourg.
  • La France insoumise rappelle que le plein emploi est une revendication centrale.Or, dans le discours de ceux qui défendent le revenu de base revient l'idée qu'on n'arrivera jamais à une véritable diminution du chômage et que la solution reste de verser un revenu à tout le monde.       

VIVE LA SECU ...La vague qui secoue les retraités , les pensionnés, et le pays

Publié le par André GIRAUD

Extraits de plusieurs articles de l'Humanité du 22 décembre 2016

Le sursaut gagne du terrain, un médecin généraliste de la région parisienne dit après les annonces de François Fillon " Toute la semaine des patients m'en ont parlé,  "Les retraités étaient les plus inquiets" .

Dans son cabinet ce médecin reçoit beaucoup d'ouvriers, d'employés dont les revenus ne suffisent plus, ils  déclarent " L'accès aux soins est dégradé, l'attente pour obtenir des rendez-vous s'allonge avec les spécialistes, les médecins généralistes trop peu nombreux.Même SOS Médecins refuse des patients. A l'hôpital ce sont les soignants qui sont dans un état de stress incroyable, le système est de plus en plus déshumanisé.

Un sondage très large de 18 000 personne, réalisé par IPSOS-SOPRA-STERLA pour le centre de recherches de Sciences-Po, et publié dans Le Monde du 15 décembre, place la Sécurité Sociale en tête des "notions" auxquelles les Français sont attachés avec 71 % d'opinions positives devant les services publics (52 % en seconde position).

Les électeurs de droite et du centre se montrent tout aussi hostiles que le reste de la population, puisque seuls 10 % de celle-ci jugent les propositions de l'ancien premier ministre acceptables.

La population est attachée à l'universalité , 91 % des Français craignent de payer plus cher.

Le député Nicolas Sensu, en charge avec Jacqueline Fraysse cardiologue et députée de suivre la protection sociale au Front de Gauche "On fait une République de comptables, pas une République sociale avec un coût plus élevé".

André Grimaldi Professeur émérite au CHU de la Pitié Salpétrière, à l'origine d'une pétition avec 200 professionnels de la santé, rencontre un succès fulgurant avec 200 000 signatures en quelques jours, il déclare :

" La Sécurité Sociale est un élément fort du pacte social français qui rassemble les Français.

Les besoins de 1945 ne sont plus les besoins d'aujourd'hui. À l'époque il s'agissait pour résumer de garantir des revenus à chacun via les indemnités journalières, ce n'était pas la greffe cardiaque ou rénale. Avec la Sécurité Sociale vous payez en fonction de vos moyens et vous recevez en fonction de vos besoins. Mais ce ne sont pas des besoins  personnellement décidés, ce sont des besoins médicalement validés et socialement acceptés.C'est un choix de Société. La décision de François Fillon en 2011 par exemple, de ne plus rembourser l'hypertension artérielle sévère à 100 % provoquera, on le sait plus de maladies graves.

Pour ma part (c'est toujours le Professeur Grimaldi qui s'exprime) je propose : remboursons à 100 % l'hypertension artérielle plutôt que par exemple, l'homéopathie et autres cures thermales à prendre en charge par les complémentaires. On peut aussi augmenter les recettes, ce que François Fillon et d'autres oublient de dire.

La journaliste pose la question suivante au Professeur André Grimaldi :

Puisque François Fillon à gommer sa proposition pourrait-il signer votre pétition ?

André Grimaldi répond : Je m'en féliciterais. Ce serait un tournant dans la politique qu'un candidat à une élection dise "je me suis trompé" . Mais François Fillon ne dit pas cela parce qu'il n'a en réalité pas reculé, il a opéré un repli tactique. D'ailleurs lui même dit qu'on l'a mal compris ou que l'on caricaturé sa position. Cela ne peut pas nous satisfaire, d'autant qu'il faudrait aller dans le sens inverse de son programme de santé, c'est à dire diminuer la place des complémentaires pour revaloriser celle de la Sécurité sociale. 

<< < 1 2 3 > >>